• Photo : Pierre Grosbois

    Photo : Pierre Grosbois

  • Photo : Pierre Grosbois

    Photo : Pierre Grosbois

  • Photo : Pierre Grosbois

    Photo : Pierre Grosbois

  • Photo : Pierre Grosbois

    Photo : Pierre Grosbois

  • Photo : Pierre Grosbois

    Photo : Pierre Grosbois

  • Photo : Pierre Grosbois

    Photo : Pierre Grosbois

  • Photo : Pierre Grosbois

    Photo : Pierre Grosbois

Overview
silhouettes
- 2019
mise en scène de Jacques Osinski

avec Denis Lavant

contact diffusion Evelyne Jacquier
evelyne.jacquier@lauroreboreale.fr
Prochaines dates :
  • 1er octobre 2020 au Théâtre Lisieux Normandie
  • 11 octobre 2020 au Musée Würth (Erstein)
  • 13 et 14 octobre 2020 au Liberté, Châteauvallon, scène nationale
  • 22 et 23 octobre 2020 à Tachkent (Ouzbekistan) (reporté pour cause de COVID 19)
  • 24 novembre 2020 au Théâtre de Roanne
  • 1er décembre 2020 au Théâtre Montansier (Versailles)
  • 19 janvier 2021 au Théâtre de l'Arsenal, Val-de-Reuil
  • 2 au 13 février 2021 au Théâtre 14 (Paris)

La presse en parle :
"Dirigé par Jacques Osinski, Denis Lavant et son corps caoutchouc, son visage buriné, emplit de sa force et de sa grâce singulières ce solitaire déjà en équilibre entre vie et mort"
- Fabienne Pascaud Télérama

"On ne ratera pas l'occasion de voir sur scène l'incomparable Denis Lavant qui se confronte à nouveau à Samuel Beckett après Cap au pire"
- Arnaud Laporte, France culture

"Son sourire est aussi tendre que son regard est noir"
- Laurent Carpentier, Le Monde

"En terres beckettiennes, Denis Lavant peut tout (...) Le metteur en scène agit comme un guide dans la forêt beckettienne, et met à la portée du spectateur les clefs de compréhension dont chacun n'aura plus qu'à se saisir."
- Vincent Bouquet Scèneweb

"La musicalité de Denis Lavant épouse celle de Samuel Beckett. Classique et fort."
- Le Journal d'Armelle Héliot

"Tout affleure en douceur dans ce moment de théâtre unique et d'un charme troublant. Unique"
- Hélène Kuttner, artistikrezo

"Ce que réalise Denis Lavant en vieux clown fatigué est proprement stupéfiant"
- J-P Han, Frictions

"Denis Lavant impressionne dans un Beckett radical. Fascinant"
Jacky Bornet France info

"Si ce n'est pas du théâtre ça? De peu de mots et de grande intensité."
Christine Friedel Théâtre du Blog

dl_DossierDePresse2